Et la lumière fut…

Du balai !

Lorsque j’arrive sur le chantier des Pénates, je ne peux que constater l’excitation des propriétaires due à un événement qui, je l’avoue, me saute aux yeux : l’arrivée de la lumière (naturelle, on s’entend).

Alors ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas d’un ouragan dévastant une partie de la maison mais bien d’une volonté d’Annabelle et Brice afin de donner vie à leur terrasse.

Et quelle joie pour eux ! Une lumière inonde littéralement la pièce et je sens qu’elle est bienfaitrice pour mes hôtes qui alignent les longs mois de travaux à la lueur des spots de chantier.

Il y a des étapes sur un chantier. Elles sont marqués par des évènements comme celui-ci. Insignifiants pour les uns, tellement importants pour les autres. C’est alors que l’espoir renait, la fatigue s’envole et que le bout du tunnel ne semble plus si lointain.

Je peux déjà entrapercevoir les futurs diners à la lueur des bougies, les empreintes de verres sur la nappe, entendre les rires des convives, sentir l’odeur des fleurs…

Il n’y a plus qu’un pas.

Œil de bœuf

Suite parentale

Salle de bain parentale

Entrée – couloir

Entrée – à gauche le bureau d’Annabelle

 

A l’étage, le coin de Rose et Salomé (cliquez pour agrandir les photos)

 

Annabelle & moi

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.