Steeve Grandsire

dsc02156

Steeve : artiste-créateur à l’Atelier Hyperespace et fondateur Le Marché Super – Reims

dsc02128

Tes débuts

Enfant, je rêvais d’être architecte, j’écumais les brocantes avec ma mère et j’étais un passionné de musique, j’y suis toujours d’ailleurs.

J’ai fait des études en STAPS (sport) pour être prof mais je passais plus de temps à la FNAC qu’à la Fac. J’ai passé mon diplôme plusieurs fois sans succès, j’ai donc décidé en 2008 d’ouvrir ma boutique de disques après être passé par l’IFD (institut de formation des disquaires).

J’ai trouvé un local proche du centre ville dans lequel j’ai installé des cimaises pour organiser des expositions en plus de la vente de disques. Pendant les travaux, la première artiste qui m’a contacté est Anne-Sophie Velly, elle était intéressée pour exposer dans la boutique et voilà c’était parti… J’ai fait la connaissance de beaucoup d’artistes locaux grâce à la boutique mais avec la crise de 2008, j’ai du mettre la clé sous la porte. J’ai gardé tous mes contacts ce qui m’a permis de rebondir.

Avec Anne-So et quelques autres artistes, nous décidons de créer Maison Vide (voir le portrait d’Anne-Sophie).

L’idée du Sunday Market est arrivée il y a 4 ans, nous voulions créer un marché de créateurs locaux essentiellement, ce qui n’existait pas. Les artistes créaient mais n’avaient pas réellement de lieu et ou de visibilité pour vendre leurs œuvres. Par l’intermédiaire de Maison Vide, La Cartonnerie intéressée par l’idée a proposé un lieu et une nouvelle aventure a commencé. Le Sunday Market a eu beaucoup de succès et j’ai réalisé que le commerce et la vente, ce n’était pas évident pour certains artistes. L’idée de la plateforme de vente en ligne est née comme ça.

dsc02083

L’Atelier Hyperespace

C’est un atelier d’artistes en co-working. De ces fameuses et prolifiques « relations artistiques », Paul Roset, Claire Bro, Maud Gironnay et Anne-Sophie Velly ont eu l’idée de travailler ensemble au même endroit mais chacun dans son art. Chaque artiste reste une entité individuelle mais en relation avec les autres et parfois sur des projets communs.

Ils ont démarré à 4 dans 60m² rue Clovis à Reims, pour finir à 11 mais le local est vite devenu trop petit notamment à cause du matériel et du manque de stockage. Nous avons donc cherché plus grand en passant une petite annonce et un agent immobilier nous a proposé le local dans lequel nous sommes aujourd’hui.

Nous sommes maintenant 21 artistes-créateurs, tous adhérents à l’association Hyperespace, l’espace est occupé à 100%. L’entrée à l’atelier se fait par cooptation.

Nous avons mis en place un « bureau volant » ou « table ouverte », les personnes qui le souhaitent peuvent venir travailler ici pour 1 euro de l’heure et doivent adhérer à l’association. Nous mettons à leur disposition l’espace et le Wifi mais aussi les échanges avec les autres artistes présents ce jour-là.

Il n’y a pas de règles de vie à proprement parlé, chacun va et vient dans le respect des autres. Les personnes qui viennent ici nous disent souvent que nous sommes studieux car c’est très calme. Il arrive que l’on organise un repas sur la grande table au milieu de l’atelier où tout le monde est convié et Paul organise une soirée cinéma toutes les 2 semaines, nous sommes alors beaucoup moins calmes !

dsc02052

En haut : création Paul Roset – En bas : Gubogaz

Le Marché Super

J’ai créé Le Marché Super afin que les artistes puissent vendre leurs œuvres toute l’année sans se soucier de la logistique et du commercial. Je réalise les photos ici mets en ligne. Je crée les annonces et je gère les envois.

Tous les artistes créateurs présents sur cette plateforme de vente en ligne sont des professionnels. Lors de la sélection des artistes, je focalise sur un critère : le savoir faire. Au delà de l’originalité des œuvres, je tiens particulièrement à ce qu’il y ait une vraie compétence artistique et créative, une valeur ajoutée à l’œuvre que je propose à la vente.

Lorsque je doute, je demande à mes co-workers… c’est l’avantage !

Un mot pour la fin…

J’adore ce que je fais parce que je l’ai choisi, je me sens bien dans cet atelier, travailler ici est très enrichissant. La seule chose qui me gêne c’est que je ne décroche pas facilement du boulot, j’y pense constamment, je ne réussis pas encore à séparer ma vie perso de ma vie pro mais c’est souvent la cas quand tu vis de ta passion, non ?

dsc02144

Merci à Steeve pour son sympathique café (j’en avais besoin !) et son accueil mais aussi à Claire et à Paul.

Mes découvertes ♥

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retrouvez Steeve et les artistes-créateurs présents sur Le Marché Super au :

Sunday Market

Dimanche 02 octobre 2016

De 10h à 19h à la Maison de Vente aux enchères Châtivesle à Reims http://www.chativesle.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s